28/11 : (messe animée par et pour des personnes porteuses d’un handicap mental)1er DIMANCHE DE L’AVENT: De la crèche, naît un arbre !

Dans un décor de cauchemar, en  Jésus se trouve le germe d’un monde de justice  où chacun peut faire grandir l’autre en l’aimant ! (messe animée par et pour des personnes porteuses d’un handicap mental))et l’arbre qui semblait mort se couvre de cœurs multicolorés!

LA MESSE DE PENTECÔTE … : DANS LE SOUFFLE DE L’ESPRIT!

Ce dimanche 23 mai, ils étaient une bonne cinquantaine de paroissiens saint-

Gillois à s’être levés tôt pour venir affronter « les grands vents de Saint-Gilles » dans la petite chapelle ND de Banneux, accolée à l’église, et que l’on croyait, mieux abritée du vent qu’elle ne l’était en réalité…

« La pentecôte, c’est « l’anti-Babel » de la Bible,martelait le père Jean Claude; Et c’est vrai qu’emmitouflés dans nos manteaux,essayant de suivre les chants sur des feuilles qui se chiffonnaient au vent, nous échangions des sourires complices et fraternels, sous le regard de N.D de Banneux … qui elle, était à l’abri!

L’office de la passion vendredi saint 2021) diffusé par « zoom  » : L’envers du décor…

Les bonne gens de la paroisse Saint-Gilles redoutaient un envahissement :.. . Il n’en fut rien. Les « jeunes de Saint François de Sales » -plutôt trentenaires qu’ados- s’sont arrivés le matin, discrètement, installer leur matériel , sans stress, pour un office qui commençait à 18h.

Bien sûr, il y a eu des câbles partout, scotchés sur le dallage de l’église.

Et des caméras, posées ça et là.

Et des enfants, qui couraient et découvraient les lieux, avant de se réfugier sur des genoux familiers…

IL y a eu, aussi, des mélodies très douces de piano, de beaux textes, et de la prière.

Et après, pour clôturer la prière, le bonheur de la découverte de l’autre par le papotage.