Mesures relatives à la crise sanitaire à saint- Gilles : Le point au 8 mars 2021

CE QUI NE CHANGE PAS A SAINT_GILLES:                   :

Pas de messes dominicale, Mais l’église est ouverte comme d’habitude de 9 h à 12h.
catéchisme : Pas de nouveau groupes de catéchisme en 2020-2021;

Il est néanmoins possible de recevoir la feuille de lectures liturgiques du dimanche, accompagnée d’une courte méditation, et de quelques infos communautaires. Elle peut vous parvenir par courrier informatique ou dans votre boîte aux lettres, dans un périmètre raisonnable autour de l’église.
S’adresser à un des membres de l’équipe paroissiale conseil paroissial
D’autre part, la messe dominicale put être suivie en direct de l’église Saint -François de Sales à 10h.30, grâce à l’application zoom. Le lien se trouve dans l’agenda, à la date du dimanche.

Le dimanche, la messe dominicale est célébrée à l’église à 10 h.   (15 personnes maximum ; port du masque obligatoire) il suffit de s’inscrire via le logiciel « Kelmesse ». N’oubliez pas d’emporter votre feuille de confirmation d’inscription à l’entrée de l’église !. Malgré ce qui ressemble à d’absurdes obligations administratives, bienvenue à vous !.

LES INFOS REÇUES CE 8 MARS DE L’ÉVÊCHÉ:

De nouvelles mesures de confinement entrent en vigueur dès ce lundi 8 mars: lors de funérailles, il est désormais permis de se réunir avec un maximum de 50 personnes, à condition de prévoir un espace de 10 mètres carré par personne. Le port du masque et le lavage des mains avec du gel hydroalcoolique à l’entrée des églises, reste de mise.

A partir du 1er avril – qui est le Jeudi Saint – les autres actes de culte seront également possibles à 50 personnes, mais apparemment uniquement à l’extérieur. (Ce n’est pas un poisson d’avril. 😉)

Nous vous invitons donc à préparer le triduum pascal en tenant compte de ces données. Pour le vendredi saint, ce pourrait être l’occasion d’organiser des chemins de croix dans les rues de nos villes et villages (moyennant autorisation préalable de la police locale).

Notons cependant que nos évêques vont demander de pouvoir célébrer à l’intérieur. Il est, en effet, difficile de comprendre pourquoi ce qui est permis pour des funérailles, ne le serait pas pour une Eucharistie dominicale, un baptême ou un mariage… Nous ne manquerons pas de vous tenir informés.

Si la situation sanitaire continue à évoluer favorablement, les cultes pourront reprendre librement au premier mai. Encourageons la discipline et la solidarité, quant au respect des mesures sanitaires et aux invitations à se faire vacciner, en vue de permettre qu’il en soit ainsi.